Réservé aux professionnels de santé en France

Asthme et activité physique adaptée

Fiche de liaison et d'orientation

fiche-liaison-orientation

Les différents types d’activité physique qui peuvent s’adapter aux capacités et envies de vos patients(14)

L’activité physique se définit comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques entrainant une dépense énergétique supérieure à celle du métabolisme au repos.

Il existe différents types d’activité physique qui peuvent s’adapter aux capacités et envies de vos patients :

AP de la vie quotidienne
Exercice physique
Activité sportive

AP : activité physique ; APA : activité physique adaptée.

Le rôle du médecin : conseils(1,14,15)

Le médecin doit accompagner progressivement son patient vers un changement de mode de vie plus actif et l’aider à le maintenir dans le temps :

  • diminuer le temps passé à des activités sédentaires en rompant le temps prolongé assis
    • au moins 1 minute toutes les heures
    • 5 à 10 minutes toutes les 90 minutes
  • augmenter les activités physiques de la vie quotidienne 
    • la marche, en augmentant le nombre de pas de 1 000 à 3 000 par semaine et en suggérant l’utilisation d’un podomètre pour motiver le patient
    • la natation en piscine non chlorée prescrire une AP voire un programme d’APA
       

Les 4 niveaux de prescription de l’activité physique à des fins de santé(14)

Les 4 niveaux de prescription de l’activité physique à des fins de santé
AP : activité physique ; APA : activité physique adaptée ; ETP : éducation thérapeutique

Il existe donc plusieurs niveaux d’intervention à prescrire en fonction des capacités fonctionnelles et des limites d’activités du patient, ainsi que de sa capacité à pratiquer une AP en autonomie et de manière sécurisée(14).

Reprise de l’activité physique chez les patients et consultation médicale(1,14)

Les patients souhaitant reprendre ou intensifier une activité physique peuvent relever d’un avis médical avec une évaluation plus ou moins poussée.

Le jugement clinique s’élabore sur la connaissance du patient (1,14) :

  • la sévérité et le contrôle de l’asthme (comme par exemple une dyspnée chronique ou une BIE)
  • les comorbidités (obésité, maladies cardiovasculaires, anxiété/dépression)
  • le niveau habituel d’AP, la condition physique et l’état fonctionnel
  • l’état de motivation
  • les traitements médicamenteux et leur interaction avec l’AP
  • les capacités à gérer le programme d’AP en autonomie et sécurité

Deux types de consultations peuvent être indiquées. La consultation médicale d’AP peut être nécessaire pour compléter l’évaluation médicale minimale (1,14) :

Critères pour une évaluation médicale minimale

  • AP d’intensité modérée
  • paliers 2 et 3 du GINA
  • patients sédentaires ou inactifs
  • facteurs de risque cardio-vasculaire associés (tabagisme)

Critères pour une consultation médicale d’activité physique

  • AP d’intensité élevée
  • AP d’intensité modérée pour les paliers 4 et 5 du GINA
  • comorbidités (cardiovasculaires)
  • contrôle de la dyspnée
  • état de déconditionnement

Le médecin peut compléter la consultation médicale d’AP par des examens complémentaires (1) :

  • un EFR avec test de réversibilité pour adapter le traitement si nécessaire
  • des tests en environnement (test de marche de 6 minutes, test de lever de chaise)
  • une épreuve d’effort pour les AP d’intensité élevée, en fonction de la sévérité
  • de la maladie, du niveau de traitement et des comorbidités associées.

Les patients asthmatiques ne nécessitent pas de bilan particulier sauf en cas de (3) :

  • facteurs de risque cardiovasculaire ou de comorbidités associées
  • ACO (Asthma COPD Overlap) = asthme + BPCO
  • asthme difficile ou sévère (paliers 4 et 5 du GINA)
  • asthme non contrôlé (crises d’asthme ≥ 1/semaine, utilisation régulière de β-2-mimétiques)
  • antécédent de séjour en réanimation pour asthme aigu grave
  • dyspnée inexpliquée
  • dyspnée pour les activités de la vie quotidienne
  • dyspnée à l’effort ressentie comme anormale par le patient

Un adressage vers l’Activité Physique Adaptée facilité par notre solution digitale

L’APA peut être prescrite indépendamment, à la suite ou en complément d’un programme de rééducation/réadaptation (3).

Nous mettons à votre disposition une solution pour faciliter l’adressage vers l’APA :

1. Dans un premier temps, une FICHE DE LIAISON est à compléter de manière anonyme :
2. Une carte interactive vous permet de localiser facilement les centres maison sport santé les plus proches
3. Vous pouvez remettre la fiche de liaison au patient qui pourra alors remplir ses coordonnées ainsi que les vôtres pour faciliter l’échange avec le professionnel de l’APA.

Découvrez notre site et créez une fiche de liaison et d’orientation vers un centre APA pour votre patient

Asthme et activité physique adaptée

Fiche de liaison et d'orientation

fiche-liaison-orientation
Références

1. HAS. Asthme – Prescription d’activité physique. Synthèse. Validée par le Collège le 13 juillet 2022.
2. Sanofi. Étude IFOP. Les asthmatiques et l’activité physique : entre souffrance et stigmatisation. 2023. Disponible en ligne sur : https://www.ifop.com/publication/les-asthmatiques-et-lactivite-physique-entre-souffrance-et-stigmatisation/.
3. HAS. Prescription d’activité physique – Asthme. Fiche. Validée par le Collège le13 juillet 2022.
4. França-Pinto A, et al. Aerobic training decreases bronchial hyperresponsiveness andsystemic inflammation in patients with moderate or severe asthma: a randomisedcontrolled trial. Thorax. 2015;70(8):732-9.
5. de Lima FF, et al. Physical training in adults with asthma: An integrative approach onstrategies, mechanisms, and benefits. Front Rehabil Sci. 2023;4:1115352.
6. Karila C, et al. Conseils pratiques pour l’asthme de l’enfant déclenché par l’exercice physique : expérience du centre de réentraînement à l’effort de l’hôpital Necker–Enfants-malades. Archives de pédiatrie. 2005;12:105-109.
7. RespiLab. Activité physique adaptée : quels sont les freins et les leviers chez les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques ? Disponible en ligne sur : https://respilab.com/activite-physique-adaptee-chez-les-personnes-atteintes-demaladies-
respiratoires-chroniques/.
8. Evaristo KB, et al. Effects of Aerobic Training Versus Breathing Exercises on AsthmaControl: A Randomized Trial. J Allergy Clin Immunol Pract. 2020;8(9):2989-2996.e4.
9. McLoughlin RF, et al. Increasing physical activity in severe asthma: a systematicreview and meta-analysis. Eur Respir J. 2022;60(6):2200546.
10. Coëtmeur D, et al. Activité physique et asthme sévère : résultats de l’étude FASECPHG. Revue des Maladies Respiratoires. 2020;37:320-327.
11. Hansen ESH, et al. Effect of aerobic exercise training on asthma in adults: asystematic review and meta-analysis. Eur Respir J. 2020;56(1):2000146.
12. Audag N, et al. L’asthme induit à l’exercice chez l’enfant asthmatique. Kinesither Rev.2016;16(171):74–79.
13. Sheehan WJ, Phipatanakul W. Difficult-to-control asthma: epidemiology and its linkwith environmental factors. Curr Opin Allergy Clin Immunol. 2015;15(5):397-401.
14. HAS. Consultation et prescription médicale d’activité physique à des fins de santé chez l’adulte. Guide. Validée par le Collège le 13 juillet 2022.
15. Ameli. L’exercice physique recommandé au quotidien. Disponible en ligne sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/activite-physique-sante/exercicephysique-recommande-quotidien. [Consulté le 06/03/2024], mis à jour le 12/02/2024.
16. Ameli. L’asthme d’effort n’est pas une fatalité ! Disponible en ligne sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/asthme/asthme-vivre-maladie/asthme-effort-pasune- fatalite [Consulté le 06/03/2024], mis à jour le 04/01/2022.

7000047165 - 05/2024